MIRABILE VISU(ADMIRABLE A VOIR)
Ah Congo, terre mère, femme nue d’Afrique
Congo terre de nos ancêtres
Paradis naturel, toi dont la beauté,
Me foudroie droit au cœur
J’ai vu jour à l’ombre de ta jungle verdoyante balayée,
Des eaux puissantes lumière de ton essor
Lorsque je te traverse sur l’albatros
Je découvre ta beauté resplendissante
Toi qui est l’écorce grise de la planète en verdure, ah oui l' ecorce!
Terre battue sur les merveilles de cette planète calebasse
Reçoit là mes hommages car dit-on : la poésie est fille de la nature
Oh Congo, même si guillotiné par ta détresse
Dans ton étreinte je vois une voie claire et pure me soufflant ta gloire
Et ta prospérité, crie donc victoire !
Car désormais Congo tu es conduit d’artistes
Déterminés, d’un coup de pinceau fait des mains des maîtres
Artistes alter ego de Leonardo de Michel-ange, de Picasso
A te donner une lettre de noblesse du genre Hugo
A renvoyer aux calendes grecque ton désespoir
Rattrapé par la gloire longtemps devenue utopique dans nos mémoires
Oui Congo, main dans la main avec ton alter ego
Confucius ; ne soit pas comme « Mogo »
Ce casseur des pierres qui a demandé à son « Mati »
Mille et une chose : le pauvre redevint aussi tôt casseur des pierres malheureux
Confucius ton ami aveugle a besoin de tes yeux Congo de Lumumba, de Mzée, tu es tel un paralytique accroupi
Et tu a aussi besoin de te mettre debout maintenant, il est temps
Afin que tu marches droit vers l’accomplissement
De ton destin véritable trésor valeureux
A l’unisson tout devient moins affreux
A le voila mon si beau et prometteur Congo glorieux
Congo, je vois grandir ta force psychique
Congo la femme nue d’Afrique.


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=